association, Plages

Suisse Romande et Rhône-Alpes: beaucoup de lieux de baignade, très peu de lieux naturistes.

La région comprise entre la Suisse Romande et la région Rhône-Alpes présente un bon nombre de lacs adaptés à la baignade:

  • le lac Léman,
  • le lac de Neuchâtel,
  • Le lac de Bienne,
  • Le lac de Morat,
  • le lac d’Annecy,
  • le lac du Bourget,
  • le lac de Laffrey,
  • le lac des Eaux Bleues dans le parc de Miribel-Jonage…
1280px-0509_lac_du_bourget
(source image)

La longueur additionnée des rives de ces lacs, d’environ 440 km, est comparable à la façade méditerranéenne de la France (560 km). Différemment de la façade méditerranéenne, où les plages naturistes sont nombreuses, sur les lacs de Suisse Romande et Rhône-Alpes, les plages autorisées au naturisme sont rares:

Si les plages sont rares, c’est surtout parce que il y a très peu de monde pour les défendre: en général, les associations existantes se concentrent surtout sur la gestion de leurs terrains (travail très nécessaire pour autant) et les usagers des plages sont laissés à eux mêmes. Comme résultat, les interdictions augmentent d’année en année. Parmi les plages disparues ces dernières années, nous avons:

  • Les Grangettes à Villeneuve, sur le Lac Léman
  • Epesses, sur le Lac Léman
  • St-Prex, sur le Lac Léman
  • La Possine à Grandson, sur le Lac de Neuchâtel
  • Chabrey, sur le Lac de Neuchâtel
  • La Grande Cariçaie, sur le Lac de Neuchâtel

Pourtant, la demande pour des plages naturistes ne manque pas: les plages existantes sont souvent pleines, les gens viennent parfois de très loin pour en profiter et, dans les régions où il n’y a pas de plages autorisées, les gens n’hésitent parfois à mettre en péril leur vie pour trouver un coin tranquille pour se baigner nus!

Les plages sont une étape importante pour les personnes intéressés par le naturisme: c’est sur les plages qu’on peut faire tomber le maillot pour la première fois. Les plages permettent aussi à des groupes mixtes (naturistes et non-naturistes) de sortir ensemble: les naturistes pourront ainsi enlever le maillot, pendant que les non-naturistes restent habillés.

1280px-fyn_04
(source image)

Une fois que les personnes intéressés ont goûté au naturisme sur les plages, elles pourront plus facilement faire le pas suivant et rejoindre un club. Dans cette optique, les clubs de la région ont tout l’intérêt à avoir une plage naturiste publique à proximité: la plage est un vivier de nouveaux membres!

Vous êtes intéressés à soutenir cette démarche? Rejoignez-nous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s